Facebook
  • Acceuil
  • News
  • La controverse autour d'une publicité de shampoing en Malaisie
title..

La controverse autour d'une publicité de shampoing en Malaisie

Une vidéo de promotion de shampoing en Malaisie a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux, laissant place à des commentaires moqueurs et parfois islamophobes. La séquence montre une femme voilée qui ne retire pas son hijab tout en se lavant les cheveux, frottant même son voile avec de la mousse. Si cette publicité a créé une controverse, il est essentiel de comprendre le contexte et l'intention derrière ces images.

La vidéo en question, datant de 2017, a resurgi récemment, provoquant des réactions diverses. Publiée par MTAS Production, elle met en scène une femme utilisant un shampoing sans retirer son hijab. Une recherche d'image inversée a confirmé l'authenticité des images, mais plusieurs éléments suscitent la prudence. La marque de shampoing n'est pas visible, la voix des acteurs est doublée, et la vidéo fait la promotion d'une marque de vêtements pour femmes spécialisée en hijab, nommée "Escarves".

Hidayah Sukiman, propriétaire de MTAS Production, a clarifié la nature parodique de la vidéo. Dans une publication sur Facebook, il a expliqué que la vidéo visait à promouvoir la marque de vêtements "Escarves". Inspirée par une publicité de shampoing diffusée en 2006 en Malaisie, l'idée était de démontrer le confort des tissus d'Escarves en faisant croire que la femme voilée ne portait rien. Ce concept parodique n'a pas été compris par tous ceux qui ont réagi à la vidéo.

Enfin, cette controverse souligne l'importance de comprendre le contexte et les intentions derrière une vidéo avant de réagir. La publicité, initialement conçue comme une parodie pour promouvoir une marque de vêtements, a été mal interprétée, suscitant des commentaires déplacés. Cela met en lumière la nécessité d'une compréhension approfondie avant de tirer des conclusions hâtives sur des sujets sensibles.