Facebook
  • Acceuil
  • Chiffre
  • La Nasa et Boeing consacrent 1 milliard $ pour le développement d'un avion monocouloir de nouvelle génération
La Nasa et Boeing consacrent 1 milliard $ pour le développement d'un avion monocouloir de nouvelle génération

La Nasa et Boeing consacrent 1 milliard $ pour le développement d'un avion monocouloir de nouvelle génération

La Nasa et Boeing unissent leurs efforts pour concevoir un prototype d'avion commercial qui consommerait 30% moins de carburant et émettrait moins de gaz à effet de serre que les modèles actuels de monocouloirs. Les deux entreprises espèrent faire des avancées significatives en matière d'aérodynamique.

La Nasa a choisi Boeing pour progresser dans le développement de son projet de Démonstrateur de vol durable (SFD) qui vise à créer des avions commerciaux plus écologiques et économes en carburant. Elle a annoncé qu'elle investirait 425 millions de dollars dans ce projet, complétés par 725 millions de dollars de la part de Boeing et ses partenaires. On peut avoir confiance en la Nasa lorsqu'elle promet de réaliser des avancées notables dans l'industrie de l'aviation commerciale pour l'environnement et les passagers à travers le monde.

« Si nous réussissons, nous pourrions voir ces technologies dans les avions que la population prendra dans les années 2030 », précise le patron de l'agence spatiale américaine, Bill Nelson.

« Les technologies présentées et testées dans le cadre du programme seront une source d'inspiration pour les projets futurs et pourraient conduire à des percées en aérodynamique et à des avancées en matière d'économies de carburant », selon Boeing.

L'accord prévoit que la Nasa et Boeing construisent, testent et fassent voler un avion démonstrateur à aile transsonique à armature en treillis ou, en anglais Transonic Truss-Braced Wing (TTBW) demonstrator airplane. Ce démonstrateur sera un monocouloir, ces avions constituant la majorité des flottes des compagnies aériennes et représentant près de la moitié des émissions mondiales de l'aviation, selon la Nasa.

L'agence spatiale prévoit de terminer les tests du programme d'ici la fin des années 2020 afin que les technologies et les configurations soient applicables à la prochaine génération de monocouloirs.

Au plan technique, l'un des points clefs du programme de recherche sera la mise au point de ce nouveau type d'aile TTBW, plus fine et plus longue que sur les avions actuels, et placée en position haute et plus en avant sur le fuselage, afin d'augmenter la portance par rapport à la trainée. Ce qui a pour objectif de diminuer la consommation globale de carburant.

Ce type d'aile innovante à haut rendement a déjà démontré, lors de tests en soufflerie effectués au centre Ames de la Nasa en 2019, qu'il permettait de voler à haute altitude à une vitesse entre Mach 0,70 et Mach 0,8, avec une réduction de carburant de l'ordre de 8% à 10% par rapport aux avions actuels.

« Combiné aux progrès attendus dans les systèmes de propulsion, les matériaux et l'architecture des systèmes, un avion monocouloir avec une configuration TTBW pourrait réduire la consommation de carburant et les émissions jusqu'à 30 % par rapport aux avions monocouloirs les plus efficaces d'aujourd'hui », explique Boeing dans son communiqué.

COMMENTS