Facebook
  • Acceuil
  • Concept
  • Un nouvel implant cérébral traduit les pensées de ceux qui sont paralysés
Un nouvel implant cérébral traduit les pensées de ceux qui sont paralysés

Un nouvel implant cérébral traduit les pensées de ceux qui sont paralysés

L’intelligence artificielle (IA) n’est plus une technologie d'un futur lointain. De nos jours, l’IA permet de détecter plus rapidement les sources d'une maladie, d'estimer la durée de vie d'un patient ou encore de réduire les erreurs de faux diagnostics. Mieux encore, elle peut désormais changer la vie de certains handicapés. 

Un homme paralysé du cou jusqu’aux pieds après une blessure à la moelle épinière, incapable de parler ou d’écrire, a pu communiquer grâce à un implant cérébral. qui traduit son écriture imaginaire en texte réel. Le dispositif - qui s'inscrit dans le cadre d'une collaboration de recherche de longue date appelée « BrainGate » - est une interface cerveau-machine (ICM), qui utilise l'intelligence artificielle (IA) pour interpréter les signaux d'activité neuronale générés pendant l'écriture manuscrite. Les chercheurs ont rapporté que l'implant cérébral a pu traduire les pensées de l'individu avec une précision de 94 %.

« Ce nouveau système utilise à la fois la riche activité neuronale enregistrée par les électrodes intracorticales et la puissance des modèles linguistiques qui, lorsqu’ils sont appliqués à des lettres décodées neuronalement, peuvent créer un texte rapide et précis », a expliqué le premier auteur de l’étude Frank Willett, chercheur en prothèse. Université neuronale de Stanford.

Même si cette technique de reproduction de l’écriture manuscrite via l’IA semble prometteuse, elle n’est, pour le moment, qu’un concept. Son efficacité n’a été démontrée que sur une seule personne, ce n’est donc pas encore un produit finalisé, qui pourrait être généralisé.

Les chercheurs s’attèleront à le tester sur plusieurs autres patients pour savoir si les résultats sont aussi probants. Retenons que cela fonctionne et que dans une dizaine d’années, peut-être, les gens paralysés pourront écrire par la pensée.

 

COMMENTS