Facebook
LA TRANSFORMATION DES COMPETENCES PAR LA TECH

LA TRANSFORMATION DES COMPETENCES PAR LA TECH

Le développement systématique des outils numériques impacte fortement les travailleurs. La société post pandémie a impacté la quasi-totalité des métiers qui comportent aujourd’hui obligatoirement une composante numérique. Les connaissances digitales sont devenues des compétences initiales.

Les compétences évoluent, et à mesure que la transformation digitale avance, la guerre des talents fait rage. Pour la gagner, la transformation des compétences sera la clé. En effet, il ne suffit plus de recruter des talents ayant telle ou telle compétence. Ce qui compte, c’est l’agilité, l’adaptabilité et l’engagement des collaborateurs. Il est donc indispensable de leur donner l’opportunité de faire évoluer leurs métiers, pour regagner en valeur ajoutée.

L’évolution des compétences

La révolution technologique, c’est aussi une révolution des compétences

Les progrès technologiques rapides des dernières années (des transports autonomes à l’intelligence artificielle en passant par la robotique avancée et l’apprentissage automatique) ont transformé les modes de travail, et les qualifications requises. D’ici l’année prochaine, plus d’un tiers (35 %) des compétences actuellement considérées comme importantes pour les professionnels d’aujourd’hui auront changé. Cette évolution provoquera assurément la disparition de certains métiers, tandis que d’autres qui n’existent pas encore aujourd’hui deviendront omniprésents.

Depuis quelques décennies, des progrès scientifiques et technologiques sont réalisés de façon continue dans divers domaines à une vitesse de plus en plus grande, à tel point que la liste des technologies numériques continue de s’enrichir de jour en jour.

Bien que cet essai porte principalement sur les implications du déploiement de ces technologies, il est important de présenter quelques technologies clés et leurs principales capacités. 

Le tableau ci-dessous représente quatre technologies ainsi que quelques exemples d’applications:

Technologie Description Exemples d’application
Intelligence Artificielle L’intelligence artificielle couvre les principes et applications des algorithmes informatiques qui tentent d’imiter différents aspects de l’intelligence humaine. Les assistants intelligents tels que Siri d’Apple, Google Now, Echo d’Amazon, Cortana de Microsoft ou Watson d’IBM, etc.

Apprentissage Automatique

(Machine Learning)
L’apprentissage automatique est un sous-domaine de l’intelligence artificielle qui s’intéresse aux développements d’algorithmes capables d’apprendre. Pour apprendre, les systèmes sont entrainés avec des mégadonnées plutôt que par la programmation. 
Wordsmith, une plateforme de la société Automated Insights, permet de générer, à partir de mégadonnées brutes et sans intervention humaine, des rapports financiers et des articles de magazines ou de journaux dans plus de 20 langues.
Apprentissage Profond (Deep Learning) et mégadonnées (Big Data) L’apprentissage profond est une forme d’automatique basé sur des réseaux de neurones artificiels, c’est-à-dire des réseaux imitant le fonctionnement du cerveau humain. Les algorithmes de l’apprentissage profond utilisent les mégadonnées, la vision artificielle, le traitement du langage naturel, etc. Véhicules (terrestre, volants ou sous-marins) sans conducteur, équipés de capteurs, et d’algorithmes d’apprentissage profond qui leur permettent de reconnaître les obstacles, les panneaux de signalisation, etc.
Robotique La robotique est une discipline à l’intersection des génies mécanique, électrique et informatique qui conçoit, fabrique et exploite des robots. Robots industriels dans les usines manufacturières, robots de services tels que le nettoyage, etc.

L’impact des nouvelles technologies sur la créativité

Le modèle à respecter est simple : c’est la créativité qui influence la manière dont on applique la technologie et pas la technologie qui impose les limites de la créativité.

Les métiers de la communication et du marketing ont beaucoup changé ces dernières années. Sans altérer le cœur même de leur mission, les nouvelles technologies ont redistribué les cartes, modifié les usages et les parcours de consommation. Des transformations profondes qui ont suscité des interrogations et de nécessaires adaptations au sein des entreprises. C’est à ce moment-là qu’a pu naître une certaine opposition entre technologie et créativité.

« Les gens qui ont créé Internet voulaient aller avec plus de transparence et d’authenticité dans la gestion de l’information. » Isabelle ZONGO, Digital Communication Consultant.

Ce qu’il faut retenir c’est que ce n’est pas être détenteur de l’information qui fait de vous une personne qui a le pouvoir mais c’est surtout être le diffuseur de l’information, à l’image des Groupes Facebook et Google qui se sont positionnés dans la création et la transmission originale de l’information.

Par Zainab NACHAT

COMMENTS