Facebook
Marketing : L'actu de la semaine

Marketing : L'actu de la semaine

Lancement d’une campagne de lutte contre la stigmatisation des personnes atteintes de troubles mentaux : « Plus de la moitié des personnes atteintes de maladie mentale ne reçoivent aucune aide pour leurs troubles. Souvent, les gens évitent ou retardent la recherche d'un traitement par crainte d'être traités différemment. Des enquêtes ont montré que les attitudes sociales négatives envers les personnes atteintes de maladie mentale constituaient des obstacles à la réinsertion et à l’acceptabilité de celles-ci. Ces obstacles liés aux attitudes ont un effet négatif sur les relations familiales et sociales, sur l’emploi, le logement, l’insertion sociale, l’estime de soi et l’accès rapide à des possibilités de traitement. Parmi les troubles mentaux figurent: la dépression, les troubles affectifs bipolaires, la schizophrénie et autres psychoses, la démence, la déficience intellectuelle et les troubles du développement, y compris l’autisme. Pour combattre la stigmatisation associée aux maladies mentales, le ministère de la Santé et de la Protection sociale lance, du 10 au 17 octobre 2021, une campagne de sensibilisation sous le slogan :  « Le trouble mental est un état de santé…la dignité et les droits pour vous et moi ».  Cette sensibilisation vise à «promouvoir les droits de ces personnes, à démanteler les préjugés associés à leurs troubles et à sensibiliser les proches, les familles, et la société à l’importance de les accompagner pour parvenir à leur rétablissement», précise un communiqué du ministère. « L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que plus de 50% des personnes atteintes de troubles graves ne reçoivent aucun traitement». Ces attitudes affectent négativement leur famille et relations sociales et entravent leur réinsertion ».

BIC lance la campagne #KouneKibghiti au Maroc : « BIC se renouvelle et semble vouloir s'adapter aux nouveaux modes de consommation. Pour accompagner la gent masculine durant les grandes étapes de leurs vies, l’entreprise française, principalement connue pour ses stylos, vient d’annoncer le lancement du « BIC Flex 2 », un nouveau rasoir à deux lames mobiles de haute qualité conçues pour durer. En effet, ce nouveau produit est doté d’une bande lubrifiante enrichie en aloe vera et vitamine E pour une glisse parfaite sur la peau, sans coupures.  Pour soutenir ce lancement, l’entreprise française a dévoilé une nouvelle campagne de communication baptisée « #Kounekibghiti (sois comme tu veux) ».  « La consommation des produits du quotidien est, particulièrement aujourd’hui, un moyen d’expression, surtout pour la nouvelle génération qui est sous le poids de déterminants sociaux », explique la responsable marketing sur la catégorie rasoirs, Nord Afrique, chez BIC, Karimane Elgendy, cité dans un communiqué.  « Plus que jamais, nous avons envie d’exprimer notre personnalité et le rasage en fait partie. Les consommateurs d’aujourd’hui ne veulent plus se raser sous la contrainte, mais adapter leur rasage à leur style de vie et au gré de leurs envies », a-t-elle dit.C’est pourquoi « #KouneKibghiti » est l’expression d’un mouvement souligné par les attributs fonctionnels du Flex 2 qui permet une multitude de looks ! Chaque personne peut choisir le style qui lui correspond, en faisant son propre choix et en assumant son apparence », a-t-elle soutenu ».

Octobre rose 2021 : Ces marques qui s'engagent pour soutenir la lutte contre le cancer du sein : « Chaque année depuis 28 ans, les grandes marques se mobilisent à l’occasion d’Octobre rose pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein, première cause de décès par cancer chez les femmes. Le cancer du sein est le type de cancer le plus courant au Monde, et bien qu'il soit principalement présent chez les femmes, les hommes peuvent également le développer. En effet, l'opération Octobre Rose importée des États-Unis en 1994 à l'initiative du groupe Estée Lauder, de l'association Ruban Rose et du magazine Marie Claire, qui se déroule du 1er au 31 octobre fédère de plus en plus à chaque nouvelle édition. En effet, de nombreuses marques s'engagent à reverser une partie ou la totalité de leurs bénéfices à la recherche contre le cancer du sein. Parmi ses marques on trouve : Akdital, l'un des plus grands groupes de la santé privée au Maroc, s'engage à offrir aux femmes marocaines la possibilité de se faire dépister dans les centres d'oncologie appartenant au groupe, à savoir le Centre international d'oncologie de Casablanca, l’Hôpital privé Casablanca Aïn Sebaâ, ainsi que le Centre international d'oncologie d’El Jadida.  La marque américaine Clinique. Tout au long du mois d'octobre 2021, et comme chaque année, pour chaque crème "Moisture Surge" vendue, la marque de soins de la peau reverse 10% des bénéfices à l'association Ruban Rose.  Pour sa part, Mango réitère sa collaboration avec la Fondation FERO (Fondation Espagnole de Recherche en Oncologie) et réalise une collection solidaire. D’ores et déjà disponible en ligne, la nouvelle collection se compose de trois t-shirts aux motifs variés, de deux sacs et d'une trousse de toilette, mais également de deux t-shirts homme, les incluant ainsi au combat. Les pièces sont proposées au prix de 15,99€ et les bénéfices seront reversés pour aider la recherche contre le cancer ».

Lancement d’une nouvelle plateforme digitale de marketing territorial «LaâyouneConnect.com» : « De nos jours, le marketing territorial est essentiel au développement économique de certaines régions. Il a pour objectif de rendre le territoire plus captivant aux yeux des personnes qui y vivent mais aussi aux yeux de ceux qu’il souhaite attirer, principalement les nouvelles entreprises et les touristes. Conscient de l’importance du marketing territorial dans la croissance et le développement des IDE, le Maroc a dévoilé en partenariat avec le gouvernement américain une nouvelle plateforme nommée « LaâyouneConnect.com », visant non seulement la communication et la promotion de son territoire, mais également la meilleure connaissance de son environnement et des exigences de sa cible. Ce projet, spécialement révélé pour la région de Laâyoune-Sakia El Hamra a été mis en œuvre par le bureau d’études et de conseil international JE Austin Associates (basé à Washington avec un bureau régional à Rabat) en partenariat avec le Centre régional d’investissement (CRI) ».

 

 

Crédit : IMPERIUM MEDIA

 

 

COMMENTS