Facebook
  • Acceuil
  • News
  • Fin du télétravail: les employés d’Apple refusent de retourner au bureau
Fin du télétravail: les employés d’Apple refusent de retourner au bureau

Fin du télétravail: les employés d’Apple refusent de retourner au bureau

Le PDG d'Apple, Tim Cook, a annoncé le 2 juin le retour en "présentiel" de ses salariés, trois jours par semaine, à partir de septembre. Mais ces derniers ne sont pas d'accord, et l'ont fait savoir dans une lettre interne adressée à leur direction.

Alors que la pandémie semble commencer à toucher à sa fin grâce à la vaccination contre le Covid-19, la fin du télétravail approche. Pourtant, les employés d’Apple s’opposent à une nouvelle politique de l’entreprise qui les obligerait à retourner au bureau trois jours par semaine à compter du mois de septembre. Les membres du personnel, par le biais d’une lettre interne, réclament une approche plus flexible quant au maintien en télétravail pour les volontaires.

« Nous demandons votre soutien pour permettre à ceux qui souhaitent travailler à distance / de manière flexible de continuer à le faire, en permettant à chacun de déterminer quelle configuration de travail fonctionne le mieux pour lui, son équipe et son rôle, que ce soit dans l’un de nos bureaux, à domicile, ou une solution hybride », lit-on dans cette lettre.

Et pour défendre leurs causes, ces employés évoquent les excellents résultats et tout ce qui a été accompli par Apple durant cette période de pandémie : « Nous travaillons presque tous à distance depuis plus d’un an maintenant, même si l’expérience aurait sans doute été meilleure moins une pandémie. Nous avons développé deux versions majeures de tous nos systèmes d’exploitation, organisé deux WWDC complets, introduit de nombreux nouveaux produits, transféré vers nos propres chipsets et soutenu nos clients avec le même niveau de soin qu’avant. »

Chez Google, 20 % des employés pourront continuer à télétravailler

On notera que Google avait aussi envisagé un modèle hybride similaire pour tous ses employés. Mais finalement, la firme de Mountain View a changé d’avis, en donnant plus de flexibilité à ses employés.

Dans une récente publication, Sundar Pichai, le patron de Google, a indiqué que désormais, la firme s’attend à ce que 60 % des employés travaillent en présentiel quelques jours par semaine, tandis que 20 % seront complètement en télétravail et que 20 % soient en présentiel tous les jours.

« Nous vous offrirons également la possibilité de postuler pour un travail entièrement à distance (loin de votre équipe ou de votre bureau) en fonction de votre rôle et des besoins de votre équipe. Avant la pandémie, nous avions des milliers de personnes travaillant dans des endroits séparés de leurs équipes de base. Je m’attends à ce que ces chiffres augmentent dans les mois à venir à mesure que nous développons des rôles plus distants, y compris des sous-équipes entièrement distantes », a expliqué Pichai aux employés de Google.

 

On notera également que de leur côté, Facebook et Twitter ont déjà déclaré que tous leurs employés qui le souhaitent pourront télétravailler indéfiniment si le poste le permet.  

COMMENTS