Facebook
  • Acceuil
  • Carrières & Events
  • Matina RAZAFIMAHEFA : « Chaque collaborateur doit s’assurer qu’il adhère à la vision de son entreprise »

Matina RAZAFIMAHEFA : « Chaque collaborateur doit s’assurer qu’il adhère à la vision de son entreprise »

CARRIÈRES Momentum Matina RAZAFIMAHEFA « Chaque collaborateur doit s’assurer qu ’il adhère à la vision de son entreprise » PAR ZAINAB NACHAT Matina RAZAFIMAHEFA. Co-fondatrice & CEO de Sayna. première école du digital à Madagascar, nous parle de « la tech for good » comme un vecteur de croissance des entreprises, et d'optimisation de l’expérience collaborateur et de leur performance. Comment peut-on parler d’une compétence qui se transforme par la tech ? Il est clair qu’aujourd’hui, la compétence se transforme par la tech dans le sens où les modèles d’éducation et d’apprentissage sont complètement différents. En Afrique et dans tous les pays du monde, on a de plus en plus de personnes qui ont besoin de se former puisque la connaissance évolue. La question est comment faire pour accéder à cette connaissance en permanence? C’est vrai qu’il y a internet, mais comment faire pour qu’on puisse voir l’évolution de chaque personne sur une compétence donnée? Aujourd’hui, la tech nous permet de pouvoir suivre des milliers de personnes en même temps et pouvoir mesurer leur progression, là où ils sont bons et là où ils sont moins bons, afin de les aider à se concentrer sur là où ils ont besoin de progresser. Selon vous, quel est l’impact de la formation sur la performance des marques ? Les entreprises ont besoin de talents et de ressources humaines sans quoi il n’y aurait jamais de croissance. Aujourd’hui, l’idée est de se dire que l’entreprise a besoin de talents compétents pour répondre aux besoins de ses clients. Une entreprise a besoin que ses collaborateurs soient épanouis et puissent continuer à progresser en même temps que la tech évolue. L’idée est de se dire comment faire pour permettre aux collaborateurs de grandir dans l’entreprise, et ça se fait majoritairement via des formations techniques ou soft skills. Comment optimiser l’expérience collaborateur au sein de l’entreprise ? Il y a plusieurs choses qui entourent l’expérience collaborateur. Sans parler du boarding process, mais chaque collaborateur doit s’assurer qu’il adhère à la vision de son entreprise, s’il est en accord avec les valeurs que transmet cette dernière. Par exemple, je suis Sales dans une entreprise, si je ne suis pas en accord avec le produit et sa valeur, je ne vais jamais performer. Ensuite, l’épanouissement n’est pas question d’un babyfoot dans l’openspace, mais c’est plus de se demander si mes supérieurs prennent soin de moi, est-ce que je suis en train de progresser, je suis en train de stagner, est-ce que j’ai des missions qui sont intéressantes... C’est là où le collaborateur va commencer à performer et à se dire « ok là, je participe à quelque chose de plus grand que moi. Et en participant à quelque chose de plus grand que moi, Là je peux dire que je suis en train de progresser. » Parlez-nous de la « TECH FOR GOOD » En fait, j’ai beaucoup parlé du « TECH FOR GOOD » qui est la tech au service du bien-être de la société que ce soit au niveau social ou environnemental. Aujourd’hui, les collaborateurs ont besoin d’avoir un fort sentiment d’appartenance et d’intégrer une entreprise humaine. Finalement, pour avoir un sentiment d’appartenance il faut que l’entreprise propose au-delà de la RSE, il faut qu’elle propose une vraie ADN. ♦

COMMENTS