Facebook
Marketing : L'actu de la semaine

Marketing : L'actu de la semaine

Les Impériales 2023 : Tout ce qu'il faut savoir sur le rendez-vous incontournable des experts de la communication, du marketing, du digital, des médias, de l'événementiel et de la data: " La 6ème édition des Impériales, l'un des événements annuels les plus importants dans le domaine de la communication, du marketing, du digital et des médias, aura lieu du 8 au 12 mai au Carré d'Or-Casablanca. Cette année, le thème est "Breaking Boundaries, a matter of mindset", qui portera sur la valorisation du Maroc en tant que "territoire de marques" et examinera les leviers d'un dépassement des limites. Les Impériales : un rendez-vous annuel pour les professionnels:  L'événement rassemble des professionnels de tous horizons pour célébrer la curiosité, la créativité et les progrès dans le secteur. Au programme, des conférences inspirantes, des ateliers interactifs et des opportunités de networking pour enrichir les connaissances et étendre le réseau professionnel. Une exploration des marques qui ont réussi:  Les intervenants exploreront les marques qui ont réussi au Maroc ou à l'exportation, dans divers secteurs tels que les médias, le sport, la culture, le cinéma et l'associatif. Ils évoqueront également l'adaptation des marques à la révolution technologique, marquée par l'intelligence artificielle, ainsi que les nouvelles tendances du secteur du commerce et de la distribution. Un événement engagé:  Les Impériales examineront également les efforts des entreprises marocaines pour affronter l'inflation et envisager de nouvelles possibilités pour bâtir un Maroc meilleur en termes de croissance économique, d'innovation technologique et de développement durable. Ils aborderont également les avantages de la diversité en entreprise et les défis qui doivent être relevés pour assurer l'égalité des chances sur le marché de l'emploi pour tous les employés, qu'ils soient hommes ou femmes. Les Étoiles 2023 : de nouvelles catégories et un nouveau mode d'évaluation:  En marge de cet événement, le prestigieux prix "Les Étoiles" revient pour célébrer les pratiques ayant fait sensation durant l'année 2022 dans le domaine de la communication publicitaire. Plusieurs catégories sont proposées, parmi lesquelles deux nouvelles cette année : la catégorie "Engagement" et la catégorie "Event". Les autres catégories sont "Digital écosystème", "Campagnes médias", "Actions", "Craft", "Branding" et "Spéciales". 

Marjane Holding : la marque de grande distribution préférée des Marocains en 2023: "Selon une étude réalisée par Sagaci Research, Marjane Holding a été désignée comme la marque de grande distribution préférée des Marocains en 2023. Avec près de 130 points de vente dans tout le pays, la chaîne de distribution a été plébiscitée par 62 % des répondants de l'enquête. Carrefour (Groupe Label’Vie) se classe en deuxième position avec 30 % des sondés qui ont déclaré préférer cette marque, suivie de près par le turc BIM qui a recueilli 39 % des voix. Asswak Assalam, d’Ynna Holding, a obtenu 18 % des voix, tandis qu'Atacadao se classe 5e avec 15 % des votes. Label’Vie est avant-dernière avec 8 % des voix, tandis qu'Acima, avec 5 % des voix, ferme la marche. En termes de pouvoir d’achat, Marjane est considérée comme satisfaisant la demande de toutes les bourses, suivie de BIM, Carrefour, Asswak Assalam et Atacadao. L’étude montre également que la classe moyenne a une affinité particulière pour les trois premières marques. Le secteur de la distribution est le deuxième pourvoyeur d'emplois au Maroc en 2022, contribuant à hauteur de 8 % au PIB national. Selon les données officielles, 80 % de la distribution sont assurés par le commerce traditionnel (marchés de gros, souks et détaillants), tandis que les 20 % restants sont assurés par le commerce moderne (grandes et moyennes surfaces ainsi que l'e-commerce). La marque Marjane continue d'étendre son réseau de magasins à travers le pays, offrant des produits de qualité à des prix compétitifs pour satisfaire les besoins des consommateurs marocains de tous les horizons".

Vogue Italia crée la surprise en publiant des images créées par une intelligence artificielle dans son édition de mai 2023: "Le magazine Vogue Italia a créé l'événement en publiant pour la première fois des images générées par une intelligence artificielle (IA) dans son édition de mai 2023. Les images montrent la mannequin Bella Hadid portant des vêtements et des accessoires de mode imaginés par l'IA à partir de données visuelles, et sur des fonds créés par les IA DALL-E2 et Midjourney. Ce projet, intitulé "Bella and AI", est le fruit d'une collaboration entre le magazine et le photographe Carlijn Jacob, assisté du spécialiste de l'IA Chad Nelson. Pour générer ces images, les équipes ont utilisé l'IA DALL-E2, qui fonctionne comme les conversations avec ChatGPT, permettant aux utilisateurs de dire ce qu'ils veulent ajouter ou modifier dans l'image générée. De son côté, Midjourney génère quatre images en réponse à un prompt précis, que l'on peut ensuite remixer ou upscaler. Les images produites sont étonnantes et déroutantes, créant une ambiance particulière qui interpelle. Mais ce projet soulève également des questions importantes sur les notions d'authenticité et de représentation dans le domaine de la mode. Comment distinguer le vrai du faux ? Quel est le rôle du créateur humain face à l'IA ? Quelle est la valeur artistique et commerciale des images générées par l'IA ? Comment protéger les droits d'auteur et la propriété intellectuelle ? Autant de questions qui nous interrogent sur ce qu'il reste de vraiment unique et exclusif aux artistes humains face à des IA qui font de plus en plus montre de talents surprenants. Imruh Asha, styliste parisienne ayant participé au projet, souligne que "l'utilisation de l'IA pour générer des images haut de gamme est toujours une entreprise intimidante. La technologie est pourtant un outil précieux pour constituer rapidement des mood boards et tester les idées les plus farfelues plus vite". L'IA peut ainsi constituer un outil créatif intéressant, mais il est important de continuer à réfléchir aux implications de son utilisation dans le monde de la mode, en particulier en termes de propriété intellectuelle et d'authenticité. Le projet "Bella and AI" est ainsi une première étape fascinante dans l'exploration du rôle de l'IA dans la création de mode, mais il reste encore beaucoup de questions à explorer pour comprendre comment l'IA peut s'intégrer au mieux dans ce domaine".

Twitter va permettre l'achat d'articles de presse à l'unité, selon Elon Musk: " Twitter s'apprête à proposer à ses utilisateurs d'acheter des articles de presse à l'unité, a annoncé le samedi 30 avril Elon Musk, le PDG de la société. À partir du mois prochain, les éditeurs de médias pourront ainsi faire payer les lecteurs, article par article, en un simple clic sur la plateforme Twitter. Cette alternative est destinée aux utilisateurs qui ne souhaitent pas prendre un abonnement mensuel et qui préfèrent payer un prix plus élevé par article pour une lecture occasionnelle. Elon Musk qualifie cette solution de "gagnant-gagnant pour les médias et les lecteurs". Toutefois, le PDG de Twitter n'a pas fourni de détails sur les prix et le fonctionnement de cette nouvelle option. L'idée d'une plateforme permettant d'acheter des articles de presse à l'unité n'est pas nouvelle. Il s'agit d'une alternative entre la presse gratuite en ligne financée par la publicité et les abonnements. Toutefois, les tentatives précédentes, comme celle de la startup danoise Blendle, qui voulait créer une sorte d'iTunes des contenus journalistiques, n'ont jamais réussi à trouver un modèle économique pérenne. Blendle a été racheté en 2020 par le groupe français Cafeyn, qui propose quant à lui un abonnement. La réussite du pari d'Elon Musk dépendra de la participation des éditeurs de presse, qui devront accepter de brancher leurs contenus sur la plateforme. Cette collaboration pourrait donc s'avérer difficile".

Google déploie des publicités dans la barre de recherche du Play Store pour les applications Android : " Google déploie officiellement des publicités dans la barre de recherche du Play Store, la boutique d'applications pour les appareils Android. Désormais, lorsque vous effectuez une recherche, le Play Store vous proposera des applications en lien avec votre recherche, mais celles-ci seront accompagnées d'une mention "publicité", signe qu'il s'agit bien de contenus sponsorisés et non de simples recommandations. Cette forme de publicité n'est pas nouvelle pour Google, qui avait déjà commencé à expérimenter des publicités dans la barre de recherche du Play Store il y a quelques mois. À l'époque, Google avait affirmé qu'il s'agissait de recommandations basées sur la recherche de l'utilisateur, mais cette fois-ci, la firme de Mountain View a mis fin aux doutes en affichant clairement la mention "publicité" à côté des applications concernées. La mise à jour en question affiche également le nom de l'éditeur de l'application, la note globale donnée par les utilisateurs ainsi que le nombre de téléchargements. Cependant, il est important de noter que toutes les recommandations ne sont pas accompagnées de la mention "publicité". Certaines d'entre elles pourraient être des recommandations visant à faire découvrir de nouvelles applications. Il est probable que cette mise à jour soit déployée dans les prochains jours ou semaines. Bien que ces publicités puissent être considérées comme une intrusion dans la recherche des utilisateurs, elles pourraient aider les développeurs à promouvoir leurs applications et à atteindre un public plus large".

 

 

Crédit : IMPERIUM MEDIA