Facebook
  • Acceuil
  • Concept
  • Ils inventent une caméra sans pile pour explorer les régions inconnues de l’océan
Ils inventent une caméra sans pile pour explorer les régions inconnues de l’océan

Ils inventent une caméra sans pile pour explorer les régions inconnues de l’océan

Des scientifiques du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont annoncé qu'ils avaient mis au point un prototype de caméra sans batterie pour une utilisation sous-marine, qui, selon eux, pourrait aider à explorer les océans, découvrir de nouvelles espèces marines, et surveiller le changement climatique et la pollution.

En effet, la caméra est environ 100 000 fois plus économe en énergie que les autres caméras sous-marines. Elle peut prendre des photos en couleur même dans des environnements sous-marins sombres et transmet les données d'image sans fil à travers l'eau. Pour capturer des images en couleur, ces capteurs sont associés à des LED rouges, vertes et bleues. La caméra capture alors trois images en niveaux de gris sous chaque couleur de lumière afin de les combiner en une seule image en couleur.

Sans source d'énergie, la caméra pourrait fonctionner pendant des semaines sous l'eau pour explorer les parties profondes et éloignées de l'océan, dont 95 % restent encore à cartographier pour trouver de nouvelles espèces. En plus de cela, la nouvelle caméra pourrait également améliorer notre compréhension du changement climatique en prenant des clichés d’un même lieu pendant plusieurs semaines.

Pour alimenter la caméra, l’appareil utilise un transducteur, fabriqué avec des matériaux piézoélectriques, qui convertit des ondes sonores en électricité. Ces ondes sont transmises dans l’eau depuis une station de base. La puissance obtenue est de l’ordre de quelques dizaines à quelques centaines de microwatts. Cette énergie est stockée dans un supercondensateur jusqu’à atteindre le seuil nécessaire pour prendre ou transmettre des photos.

Pour les chercheurs, cette invention pourrait être utilisée dans de nombreux domaines, dont l’océanographie, la biologie marine, la climatologie ou encore l’archéologie sous-marine. Ils espèrent ainsi observer la faune et la flore dans les océans, et découvrir de nouvelles espèces. La caméra pourrait aussi surveiller la pollution et des effets du changement climatique dans les océans.

 

 

 

COMMENTS