Facebook
  • Acceuil
  • News
  • France: Carrefour fait passer des entretiens d’embauche dans le metaverse

VIDEO


France: Carrefour fait passer des entretiens d’embauche dans le metaverse

Carrefour fait son entrée dans le metaverse. Le groupe français a animé un événement de recrutement accessible en réalité virtuelle. Les candidats invités par Carrefour ont également passé des entretiens d'embauche directement dans le metaverse. 

L'enseigne de grande distribution française s'est lancée dans le metaverse en janvier dernier. Carrefour a en effet acheté un terrain numérique dans le monde de The Sandbox, un des metaverses qui s'appuient sur la blockchain. L'entreprise s'est contentée d'annoncer : “nous avons acquis une surface équivalente à 30 supermarchés dans le metaverse. Restez à l'écoute pour les prochaines expériences et innovations”. 

Carrefour a ouvert un immense campus virtuel

Visiblement, Carrefour a développé un campus virtuel qui permet d'interagir avec des demandeurs d'emploi. Sur son compte Twitter, Alexandre Bompard, PDG du groupe Carrefour, a publié une vidéo montrant à quoi ressemble ce monde numérique à l'effigie de l'enseigne.

« Faire passer un entretien d’embauche face à la mer à Paris : je faisais aujourd'hui mes premiers pas dans le Metavers, sous les traits d’un drôle d’avatar, avec de jeunes candidats data analysts ou data scientists… Carrefour innove, apprend, surprend ! », se félicite Alexandre Bompard. Le groupe est visiblement à la recherche d'expert dans le domaine du traitement des données.

Dans la vidéo, on entend Alexandre Bompard animer une conférence en ligne uniquement accessible dans le metaverse. “C'est le 1er évènement de recrutement de Carrefour dans le metaverse”, s'exclame d'ailleurs le dirigeant à l'intention des candidats.

carrefour metaverse

La séquence offre un aperçu du monde numérique. Situé en bord de mer, l'espace est décoré avec des parasols et arbore un ciel bleu. Bref, on est loin de l'ambiance d'un événement de recrutement. La vidéo n'a pas convaincu les internautes. La plupart des utilisateurs ont trouvé la vidéo ridicule, notamment à cause de ses graphismes 2D dignes d'un jeu PS1 de piètre qualité et de ses avatars réduits à la plus simple expression. Qu'en pensez-vous ? On attend votre avis.

COMMENTS