Facebook
  • Acceuil
  • Concept
  • Des chercheurs mettent au point un patch pour surveiller le stress en temps réel dans la sueur
Des chercheurs mettent au point un patch pour surveiller le stress en temps réel dans la sueur

Des chercheurs mettent au point un patch pour surveiller le stress en temps réel dans la sueur

Des chercheurs de l’EPFL ont développé une puce de détection portative pouvant mesurer en continu le taux de cortisol, l’hormone du stress, dans la sueur. A terme, cette technologie pourrait permettre de mieux comprendre et mieux traiter certaines maladies comme le burn-out ou l’obésité liées au stress.

En effet, ce nouveau concept serait donc en mesure de déterminer avec précision le niveau d’anxiété d’un individu en analysant le niveau de cortisol contenu dans sa sueur. Cette innovation pourrait avoir un intérêt de santé publique absolument majeur : le stress joue en effet un rôle important dans la prise de poids, les maladies cardiaques ou bien encore la dépression.

Ce capteur a été mis au point par le laboratoire Nanolab (Nanoelectronic Devices Laborator) de l’EPFL et la société Xsensio. Le capteur dispose d’un transistor, d’un électrode composé de Graphene… et d’un petit fragment d’ADN ou d’ARN qui peut se « lier » au Cortisol. Non invasif, ce dispositif pourrait facilement intégrer un bracelet ou une montre connectée. Le patch détecteur de stress sera prochainement testé sur des patients du Lausanne University Hospital (dont certains souffrent du syndrome de Cushing).

« On va enfin pouvoir chiffrer scientifiquement et objectivement certaines maladies liées au stress. Tout ceci de manière quasi-continue, non-invasive et avec une précision qui couvre toute la gamme de concentrations du cortisol », concluent les chercheurs.

 

COMMENTS