Facebook

Comment associer croissance & durabilité ?

_.=*1 ^ I>SI mxx Comment associer croissance & durabilité? PAR MAJDA CHAKRANI La crise du Covid-m impose désormais aux entreprises de repenser leur modèle en accélérant les transformations digitale, durable, managériale et humaine, qui sont d'ailleurs les quatre composantes de la NextEconomy. Tous les acteurs du marché ont compris l’importance d’adopter des approches alternatives innovantes et d’utiliser cette crise comme un catalyseur, en tablant sur les dernières tendances et nouveaux leviers du numérique. Aujourd’hui, les entreprises sont contraintes d’évoluer encore plus rapidement vu les retombées de la crise actuelle. Digitalisation de la consommation, exigence de circuits plus courts, de modèle de consommation plus responsables... La crise sanitaire amplifie des tendances qui n’étaient pour certaines que des signaux faibles. Les entreprises ne cessent de se mobiliser afin de construire un modèle plus résilient, pour une société mieux connectée et durable. LA COVIP-19: UNE OPPORTUNITÉ POUR SE TRANSFORMER Il est clair que les opportunités de changement sont depuis toujours nombreuses et la crise n’a fait qu’accélérer l’implication des marques dans des solutions purement durables. À titre d’exemples et en vue d’encourager les circuits courts, TaoBao, le principal site web de vente en ligne de Chine, a ouvert sa plateforme de vente Iive aux agriculteurs, leur permettant d’écouler plus de 15 millions de kilos de produits. Les ües Féroé, ont mis en place une initiative durable qui permet aux touristes de visiter l’île, malgré l’interdiction d’accès, grâce à un volontaire équipé d'une caméra et dirigé à distance. En dépit de ses retombées désastreuses, cette crise mondiale a fait comprendre aux entreprises l’urgence de se transformer en privilégiant la durabilité pour en faire un levier de compétitivité sur le marché. UNE TRANSFORMATION GLOBALE S’IMPOSE Face aux nombreuses mutations économiques et environnementales, les organisations de toutes les tailles doivent être capables de réagir et s’adapter, car on peut se retrouver aujourd’hui avec une grande entreprise qui voit son activité disruptée en quelques mois, pour la simple raison qu’elle n’a pas su réinventer son modèle économique et l’adapter à la situation actuelle. Repenser l’entreprise consiste à miser sur l’agilité, la bienveillance, le collaboratif et l’intelligence émotionnelle. Cela passe par une transformation managériale basée sur le passage du statut de chef, à celui de coach qui motive, inspire, implique et délègue. Il est devenu indispensable de repenser son organisation, sa culture, ses valeurs et sa raison d’être pour continuer d’attirer les talents et de veiller à la motivation de ses collaborateurs. Lorsqu’on parle de l’économie de demain voire la Next Economy, on évoque automatiquement une transformation digitale du business, la crise du Covid-19 a amplifié la disrup-tion digitale liée au consommateur connecté, au développement exponentiel des startups et à l’arrivée des géants digitaux (Google, Apple, Face-book, Amazon Baidu, Alibaba...) sur le marché des entreprises traditionnelles. En outre, la question de la durabilité de l’entreprise n’est plus seulement la préoccupation des activistes, des médias, des consommateurs engagés ou des régulateurs, ce sont désormais les investisseurs qui sont de plus en plus vigilants à cet aspect relatif à la responsabilité sociétale. Ces derniers cherchent à investir dans des organisations qui déploient suffisamment d’efforts pour rendre leur activité durable. On peut citer plusieurs variables dans ce sens, notamment la transparence des prix, la dépense énergétique, les ingrédients du produit, la provenance, la mixité, les conditions de travail... Ces défis nécessitent une prise de conscience et une vision ambitieuse, afin de réussir une transformation humaine autour de la santé qui se veut inhérente au processus de réinvention des modèles économiques. Pour conclure, il est possible de jumeler croissance et durabilité à condition de se réorienter vers une économie plus raisonnée, plus responsable, privilégiant une croissance respectueuse à long terme et durable. Il est fini le temps du Tayloro-fordisme, où l'on contrôle le travailleur et sa productivité au sein de tâches prédéfinies, ce modèle est à bout de souffle. Nous sommes dans un monde où prime l’agilité, si on veut croître et être compétitif. Le confinement a rappelé l’importance du e-commerce, du marketing digital et mobile. En effet, depuis la crise sanitaire, la formation et les recrutements de talents digitaux sont devenus une urgence vitale pour les marques. La Next Economy repose sur le fait que toute entreprise doit s’assurer de la santé et du bien-être de toutes ses parties prenantes. L’idée est de prévenir en anticipant les risques, les besoins ou les faiblesses. ♦

COMMENTS